Renouvellement de la newsletter de la SRFP

Transfert. Formation professionnelle dans le domaine de la recherche et de la pratique

La SRFP publie depuis 2016 les principaux résultats de la recherche suisse en matière de formation professionnelle. Grâce au soutien du SEFRI, la newsletter s’enrichit à présent d’importants nouveaux aspects.

a) La newsletter de la SRFP porte désormais le titre « Transfert. La formation professionnelle dans le domaine de la recherche et de la pratique ». La publication numérique devient ainsi plus accessible et plus facile à citer. Le nom reflète l’ambition de la SRFP de contribuer à la valorisation de la recherche en matière de formation professionnelle dans la pratique.

d) Avec Hervé Munz, nous avons intégré à l’équipe de rédaction un collaborateur en Suisse romande. Hervé Munz veillera à ce que nous puissions désormais proposer davantage de contributions romandes. Par ailleurs, nous faisons traduire plus d’articles en français que par le passé.

c) À l’avenir, les nouvelles contributions seront publiées immédiatement sur notre site Internet – donc encore avant la newsletter, qui continuera à paraître tous les quatre mois. Nous attirerons l’attention de nos suiveurs sur ces nouvelles publications par le biais d’un profil sur LinkedIn. En alternative, les personnes intéressées peuvent s’abonner sur notre site Internet à des messages push, indépendamment de LinkedIn.

d) Nous avons archivé tous les articles parus jusqu’à présent sur le serveur de documents pour la formation edudoc ; jusqu’à présent, on ne pouvait y accéder qu’à des recueils de textes. Vous trouverez Transfert ici sur edudoc. Grâce à des coopérations d’edudoc avec des serveurs allemands pour la formation, les articles peuvent également être trouvés par le biais de la base de données de documents FIS, par exemple sur pedocs ou VET Repository.


CONGRES ET RÉCOMPENSE DU PRIX SGAB
Comment la recherche de la formation professionnelle est-elle perçue dans la pratique ?
 
La conférence «L'avenir de la formation professionnelle supérieure… vers un Master professionnel?» et la cérémonie de remise du Prix SGAB aura lieu le vendredi 27 novembre 2020 au Parlement fédéral à Berne. Nous vous annoncerons un nouveau programme détaillé dans les plus brefs délais. Vous pouvez vous inscrire via notre page d'accueil ou directement auprès de Michela Seggiani. Nous nous réjouissons de vous accueillir au Parlement fédéral en novembre. Si la situation concernant la pandémie devait changer d'ici là, nous nous réservons le droit de prendre des mesures adéquates en conséquence.

    Les contributions les plus récentes de «Transfert. Formation professionnelle dans le domaine de la recherche et de la pratique»

    Étudier les rapports aux temps des apprentis permet de contrer l’idée reçue selon laquelle les jeunes se définiraient par une posture présentiste
    Par
    • Guillaume Ruiz

    Les rapports aux temps des jeunes apprentis semblent autant intriguer qu’exaspérer les adultes qui les côtoient. Ils seraient davantage impatients et moins organisés que leurs aînés. Mais surtout, ils se complairaient volontiers dans un éternel présent sans trop se soucier de leur avenir. Qu’en est-il vraiment ? Contre toute-attente, la plupart des apprentis rencontrés savent s’organiser et nourrissent des projets d’avenir réalistes, même s’ils ne s’en vantent pas. Après tout, le temps est un langage social et se mettre en scène différemment des adultes qui leur semblent très organisés permet de signifier qu’ils appartiennent à une catégorie sociale qui a fait de la liberté sa principale définition : la jeunesse.

    Gestion du temps et capacités projectives des apprentis : à l’encontre de quelques idées reçues
    Luke van Zyl on Unsplash
    Préapprentissage d’integration (PAI)

    Pour réagir à l’afflux des réfugiés en Suisse, le Secrétariat d’état aux migrations a lancé en 2015 le préapprentissage d’intégration (PAI). Il est proposé depuis 2018 dans douze champs professionnels assez différents. Tandis que certaines organisations du monde du travail (OrTra) étaient bien disposées à réaliser le programme, d’autres se sont montrées réticentes à l’ouverture de ces métiers aux réfugiés. On craignait par exemple que le PAI dévaloriserait les formations en place. La présente étude (en allemand uniquement) montre comment les différents secteurs professionnels ont géré le dilemme de protéger le prestige de leur métier tout en intégrant des réfugiés.

    Entre le devoir d’intégration et le souci du prestige
    Photo | SEFRI
    Projet de recherche « Enhanced Inclusive Learning » sur la compensation des désavantages
    Par
    • Annette Krauss
    • Claudia Schellenberg

    Plus d’un jeune ou jeune adulte sur quatre dit de lui-même qu’il est en situation de handicap. Les intéressés font état de difficultés relatives à la maîtrise des exigences de l’école ou de l’entreprise, et d’un bien-être réduit. Une partie d’entre eux bénéficie d’un instrument appelé « compensation des désavantages ». Les bénéficiaires sont avant tout des personnes présentant des troubles de l’écriture ou de la lecture, suivies de personnes souffrant de TDAH ou d’un handicap physique. Dans les écoles, le savoir et l’expérience portant sur la gestion de la compensation des désavantages ont beaucoup augmenté, mais l’on rencontre également des insécurités pour la mise en œuvre de cet instrument. Le projet « Enhanced Inclusive Learning » explore les expériences, les attitudes et les possibilités qu’offre cette mise en œuvre.

    Une aide dans la plupart des cas
    Photo | Alissa De Leva on Unsplash
    CONGRES ET RÉCOMPENSE DU PRIX SRFP

    La conférence «L'avenir de la formation professionnelle supérieure… vers un Master professionnel?» et la cérémonie de remise du Prix SGAB aura lieu le vendredi 27 novembre 2020 au Parlement fédéral à Berne. Nous vous annoncerons un nouveau programme détaillé dans les plus brefs délais. Vous pouvez vous inscrire directement auprès de Michela Seggiani. Nous nous réjouissons de vous accueillir au Parlement fédéral en novembre. Si la situation concernant la pandémie devait changer d'ici là, nous nous réservons le droit de prendre des mesures adéquates en conséquence.

    Comment la recherche de la formation professionnelle est-elle perçue dans la pratique ?
    Photo | Bern Welcome
    Enseignement à distance dans les écoles professionnelles pendant la crise du Covid-19
    Par
    • Martin Berger-Madjdpour
    • Dominic Hassler
    • Roger Keller

    En l’espace d’un rien de temps, beaucoup d’enseignants ont été obligés de numériser leurs cours dans une large mesure et de les poursuivre sous forme d’enseignement à distance. Ceci a déclenché une poussée d’innovation, mais cette évolution met également en question l’égalité des chances. Dans un sondage, 99 enseignants ont notamment jugé que l’interaction avec la classe et l’agencement des relations constituaient une tâche exigeante, et que la gestion des technologies numériques représentait un moindre défi que la didactique pour l’enseignement à distance. Beaucoup d’enseignants pensent que leur enseignement connaîtra un changement durable.

    Challenge didactique et poussée d’innovation possible
    Photo | Markus Spiske on Unsplash
    Projet « Univers de vie des jeunes en formation professionnelle »
    Par
    • Anja Gebhardt
    • Han Sam Quach

    Les jeunes d’aujourd’hui attachent surtout de l’importance aux relations humaines – dans la famille, les amitiés, le couple. La possibilité d’un engagement politique arrive pratiquement tout en bas de l’échelle des valeurs. C’est là l’un des résultats d’une enquête réalisée par la Haute école pédagogique de St-Gall auprès de 953 jeunes en formation professionnelle. Des interviews avec huit enseignants expérimentés montrent comment l’on peut interpréter ces résultats. Ils se penchent également sur le constat surprenant que la charge pesant sur les jeunes en formation n’est pas vraiment si lourde qu’ils le prétendent volontiers. « Parce que ce sont des râleurs », dit un enseignant en souriant. D’autres en revanche sont d’un avis contraire.

    Vers un retrait dans le privé
    Photo | Priscilla Du Preez on unsplash
    Emil Wettstein à propos de l’histoire de la formation professionnelle

    En dépit de l’importance majeure de la formation professionnelle pour la Suisse, on ne disposait guère jusqu’à présent d’une analyse actuelle de sa genèse. Emil Wettstein, expert en formation professionnelle de Suisse alémanique, s’est à présent penché sur plus de 600 documents et entretenu avec de nombreux spécialistes. Son histoire de la formation professionnelle en Suisse (éditions hep) est en vente depuis le mois d’avril. Dans une interview (en allemand uniquement), Emil Wettstein expose si l’on peut tirer des leçons de cette histoire. La perméabilité des offres de formation compte pour lui parmi les principaux acquis de la période récente.

    Genèse du cas particulier de la Suisse
    Photo | SSA, Gretler
    L’école de culture générale s’est établie comme voie d’accès scolaire aux hautes écoles spécialisées
    Par
    • Raffaella Simona Esposito
    • Regula Leemann
    • Christian Imdorf

    L’école de culture générale (ECG) a réussi, malgré de nombreuses objections et critiques, à s’imposer comme troisième offre de formation post-obligatoire à côté des deux pôles puissants de l’apprentissage et de l’école gymnasiale. La présente étude examine ce processus de transformation à l’aide de la sociologie des conventions. Au niveau des données, elle s’appuie sur des documents de la politique de la formation et des entretiens avec des experts. Les résultats montrent que l’école de culture générale a dû accepter des compromis pour se maintenir comme offre de formation et être reconnue, avec la maturité spécialisée, comme voie d’accès aux hautes écoles spécialisées. Parmi ces compromis comptaient le renforcement d’un lien avec la profession et une expérience du monde du travail au moyen de stages professionnels dans le curriculum de l’ECG.

    La lutte de l’école de culture générale (ECG) pour l’accès aux hautes écoles spécialisées
    Photo | SEFRI
    Étude « Parcours professionnels sûrs en période d’incertitude ? »
    Par
    • Annabelle Hofer
    • Daniel Spurk

    Les parcours professionnels ont beaucoup changé, les carrières au sein d’une même entreprise de l’entrée dans la vie professionnelle à la retraite deviennent de plus en plus rares. Cela crée des incertitudes de carrière qui peuvent avoir un impact défavorable sur la satisfaction, la santé physique et psychique ainsi que la performance des travailleurs. C’est ce que fait ressortir le projet « Parcours professionnels sûrs en période d’incertitude ? » soutenu par le Fonds national (FNS). Dans le cadre de l’étude, un questionnaire pour la mesure de l’incertitude du parcours professionnel, utile à l’orientation de carrière, a également été élaboré et validé. Le présent article montre que les personnes interrogées dans le cadre de plusieurs études ressentent particulièrement une incertitude par rapport à leur retraite.

    Temps incertains – carrières incertaines ?
    Photo | Icons8 Team on unsplash
    Guide pour la pratique

    De plus en plus de personnes quittent au bout de quelques années déjà le métier initialement appris. Cette mobilité professionnelle pose aux branches le défi de garder leurs travailleurs qualifiés et d’assurer leur formation continue conforme aux besoins. Une étude de l’école polytechnique fédérale de Zurich et de l’Université de Berne examine quels facteurs contribuent à la mobilité professionnelle et comment on peut parer aux abandons. Les principaux résultats ont été réunis dans un guide (en allemand uniquement) qui s’adresse avec des recommandations concrètes aux employeurs et à l’encadrement.

    Comment maintenir les collaborateurs dans la profession
    Photo | Sherman Yang on unsplash
    Toutes les personnes concernées ne bénéficient pas d’un coaching

    Un individu sur cent souffre d’un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Dans la transition de l’école à la vie professionnelle, ces personnes rencontrent souvent de grands obstacles lorsqu’il s’agit de trouver une place d’apprentissage, d’acquérir un certificat d’une école supérieure ou d’entrer dans la vie professionnelle. Un diagnostic précoce, la compensation des désavantages et des coachings ciblés revêtent une importance clé pour un soutien efficace des personnes concernées. Mais le recours élevé à des solutions transitoires et le grand nombre d’abandons de la formation indiquent que ces conditions ne sont pas toujours données. De ce fait, les personnes souffrant d’un TSA ne peuvent souvent pas exploiter leur potentiel, comme le montre la présente étude (en allemand uniquement).

    Les challenges de la formation et de la vie professionnelle pour les personnes autistes
    Photo | Angello Pro on unsplash