Newsletter 2/2016

Nouveau livre aux éditions hep
Par
  • Barbara E. Stalder
  • Fabienne Lüthi

Les résiliations de contrat d’apprentissage – ou abandons d’apprentissage – prématurés font régulièrement l’objet de débats animés. Au premier plan se situent les taux élevés de résiliation et leurs causes. Une opinion courante, mais qui n’est jusqu’à présent pas étayée empiriquement, veut qu’une résiliation de contrat d’apprentissage compromet le succès de formation consécutif des jeunes. Le projet d’observation longitudinal LEVA étudie non seulement les risques, mais aussi les chances qu’apporte une résiliation de contrat pour le parcours de formation consécutif des apprentis. Pour la première fois, on peut mettre en évidence combien d’apprentis acquièrent un certificat professionnel après une résiliation de contrat, et quels groupes de jeunes restent sans certificat à long terme.

Contrat d’apprentissage résilié – certificat en danger ?
Photo | Scott Graham on unsplash
Etude
Par
  • Andrés Gomensoro
  • Claudio Bolzmann

Les parcours scolaires des « secondos » se caractérisent par des inégalités scolaires laissant présager une insertion en bas de l ‘échelle sociale. Une étude menée par Andrés Gomensoro et par le professeur Claudio Bolzman se basant sur l’enquête TREE « Transition de l’école à l’emploi » ainsi qu’une enquête menée auprès des « secondos » albanophones d’ex-Yougoslavie dans les cantons de Genève et Vaud confirme le fait que des inégalités persistent dans l’accès aux formations professionnelles. Les deux chercheurs ont émis des recommandations qui contribueraient à résoudre certains défis intrinsèques au système éducatif suisse.

La délicate situation scolaire des « Secondos » d’ex-Yougoslavie en Suisse
Photo | Max Ostrozhinskiy on unsplash
Étude « L’éducation à la citoyenneté au secondaire II : bilan »
Par
  • Isabelle Stadelmann-Steffen
  • Lisa Marti

Qui apprend un métier bénéficie d’une éducation civique comparativement bonne. C’est du moins ce que permet de supposer une analyse des programmes scolaires de la formation professionnelle initiale des cantons et des établissements. La plupart des programmes scolaires vont au-delà d’une conception de l’éducation à la citoyenneté comme simple transmission de connaissances – ils cherchent à éveiller l’intérêt pour les contextes politiques et à proposer des champs d’essai. Toutefois, puisque plus d’un tiers des enseignants accordent une importance (relativement) faible aux programmes scolaires dans la préparation des cours, leur impact est incertain.

En partie meilleure que dans les écoles gymnasiales
Photo | Element5 Digital on unsplash
Discours d’hommage à l’occasion du prix CORECHED de la recherche en éducation
Par
  • Irene Kriesi

Beaucoup de métiers ont un « genre ». Une étude réalisée par un groupe de chercheurs à ce sujet a obtenu cette année le prix CORECHED de la recherche en éducation. Elle montre entre autres – et contrairement à ce que l’on supposait précédemment – que le choix professionnel des femmes et des hommes est influencé par l’idée qu’ils de font de leur avenir familial et de leurs anticipations quant à leur propre rôle dans la famille. Nous publions ici le discours d’hommage prononcé par Irene Kriesi, IFFP, à l’occasion de la remise du prix. Elle situe l’étude dans son contexte de recherche et la résume.

Pourquoi il y a des métiers féminins et masculins
Photo | SEFRI
Étude de l’Université de Lausanne
Par
  • Daniel Oesch

Même si elle débouche sur des profils de qualification étroits, la formation professionnelle initiale ne constitue pas un risque pour l’employabilité à long terme. C’est le constat de l’étude réalisée par l’Université de Lausanne sur les perspectives d’emploi et de salaire après un apprentissage. Au niveau des salaires, les perspectives des personnes qui ont uniquement accompli un apprentissage sont moins favorables. À partir de l’âge de 30 ans, elles gagnent moins que les personnes ayant acquis uniquement une maturité gymnasiale (sans formation tertiaire). L’avantage salarial avec une maturité est particulièrement marqué chez les femmes.

Gagne-t-on vraiment davantage avec la maturité qu’avec un apprentissage ?
Photo | Claudio Schwarz @purzlbaum
Formation commerciale de base profil E
Par
  • Anna-Lena Gründler
  • Martina Tatavitto

La formation commerciale de base a connu pas moins de trois réformes en trente ans. Une analyse du contenu des plans de formation montre que certains thèmes n’étant pas directement bénéfiques au monde de l’économie ont été remplacés par d’autres, comme la théorie de la gestion. La mise en œuvre des compétences transdisciplinaires dans les programmes scolaires a donné et continue à donner du fil à retordre aux experts. Roland Hohl, directeur de la CIFC Suisse, commente les résultats de l’étude consacrée à l’histoire de la formation commerciale de base.

La logique des réformes du passé
Photo | SEFRI