Les attitudes normatives influencent l'activité de formation des entreprises

Celui qui s'occupe de formation, le fait aussi par conviction

Dans le domaine de l'économie de la formation, la recherche sur la motivation des entreprises à former des apprentis s'est jusqu'à présent presqu'exclusivement penchée sur les motifs liés à des considérations financières des entreprises. Les résultats d'une nouvelle étude (en allemand) de chercheurs de l'IFFP et de l'Université de Berne montrent maintenant qu'également des facteurs non monétaires ont une influence décisive sur la décision de former en entreprise. Ces facteurs expliquent diverses particularités du système de formation suisse, qui autrement seraient difficiles à comprendre.

Par Andreas Kuhn, Jürg Schweri et Stefan C. Wolter