Étude sur la mobilité professionnelle des enseignants

La formation des enseignants de culture générale devrait être réformée

Environ deux tiers des enseignants de culture générale ont travaillé auparavant à l’école ordinaire.  Comme l’indique une étude, beaucoup d’entre eux se sont réorientés par hasard. Ce changement est associé à de nombreuses expectatives ; chez les hommes, ce sont plutôt des considérations de carrière, chez les femmes, elles sont souvent pragmatiques. L’étude conclut avec deux suggestions : selon elle, il conviendrait de professionnaliser le recrutement des enseignants de culture générale. Par ailleurs, leur formation devrait être réformée, car en comparaison avec d’autres qualifications ultérieures pour le changement d’échelon, la formation à l’enseignant de culture générale à l’école professionnelle semble plutôt « légère ».