Nouveau livre aux éditions hep : Nichtwissen der Lehrperson – le non-savoir de l’enseignant

Pourquoi le non-savoir fait partie du métier d’enseignant

Les enseignantes et enseignants, dit-on, transmettent du savoir. Certes. Mais l’on ne parle pratiquement pas du fait que les enseignants sont également confrontés régulièrement à de nombreuses situations imprévisibles, aux exigences contradictoires, où l’on n’a guère le temps de réfléchir de façon approfondie. L’action professionnelle de l’enseignant suppose la gestion du « je ne sais pas ». Toutefois, les enseignants ne sont souvent pas suffisamment au fait du phénomène du non-savoir, comme le met en lumière l’auteure de l’ouvrage, Irene Schumacher, dans cette interview.